Shuang Gao


née à Pékin en 1976, issue d’une famille de lettrés et d’artistes, elle pratique l’art de la peinture chinoise traditionnelle depuis l’âge de huit ans.

Elle apprend dès sa jeunesse à maîtriser les techniques artistiques classiques chinoises : pinceau, bois, argile et pierre.

Après une maîtrise en littérature chinoise et arts à l’université Tsinghua (Pékin) en 1998, et avoir enseigné pendant 4 ans à l’école préparatoire des Beaux Arts à Pékin, elle quitte la Chine pour la France, où elle étudie notamment l’histoire de l’art et l’art plastique à Montpellier.
A partir de cette date elle y enseigne la peinture chinoise et la calligraphie.

« Nourrie de mes deux cultures, vient alors le moment de définir mes pratiques d’art plastique : j’oriente donc mes recherches vers le spirituel et le spontané », souligne t’elle.


Parallèlement elle forge son expérience dans d’autre domaine : enseignement artistique, journalisme, illustration, organisation d’événement culturels. Elle étudie de manière approfondie la philosophie taoïste et bouddhiste, la sociologie et l’histoire. Elle passe un Master 2 à l’université Paul Valéry de Montpellier sur l’art contemporain chinois au féminin.
Shuang Gao dit « tenir son équilibre à la juste frontière entre la maîtrise de l’encre et du pinceau, technique traditionnelle de la peinture chinoise et ce que je nommerai l’abandon du pinceau, me réservant de traverser cette frontière librement à ma guise… Je montre qu’a lieu à tout instant sous nos yeux, en cherchant la réalité du vide médian fait d’inattendus et d’inespérés, ce qui transfigure le vivant… »

shuang-img-0844b

Son enseignement est d’une grande maîtrise technique et pédagogique mais également empreint de toute la philosophie traditionnelle chinoise et d’une grande poésie.

démonstration lors d’un atelier

Elle explique :
« Mon cours est un voyage sans but. Ne pas vouloir faire quelque chose mais parcourir le chemin avec le pinceau. Se sentir uni à ce que l’on fait sans objectif, juste pas à pas ».

 

  Ou encore :
« Dans l’art pictural chinois, on crée le mouvement, on engendre la vie ».

Ci-dessous  une galerie de quelques peintures de Shuang Gao.

avec Shuang Gao